"
Communauté ZeroD

AccueilAccueil

Agissez pour les IndiensAgissez pour les Indiens

Voyagez solidaireVoyagez solidaire

Document PédagogiqueDocument Pédagogique

Envoyez nos Cartes PostalesEnvoyez nos Cartes Postales

Téléchargez nos bannièresTéléchargez nos bannières

Espace presseEspace presse

Nos PartenairesNos Partenaires

Notre bulletin semestrielNotre bulletin semestriel

Qui sommes nous ?Qui sommes nous ?

BoutiqueBoutique

Question Fréquemment PoséesF.A.Q.
LiensLiens
flux RSSFlux rss

Campagne bois exotique
http://www.anywhere-anytime-photography.com/#!accueil/cjz
https://zero-ecoimpact.org/
un pourcent pour la planete


Au Pérou, les peuples autochtones se battent pour leurs droits fonciers

Ils sont la partie vitale du pays, les gardiens de la forêt et incarnent la diversité culturelle du pays, autant de richesses qui font la fierté du Pérou ! Malgré tout cela, leur contribution est peu reconnue, peu valorisée. L’État se désintéresse des autochtones et ne respecte pas leurs droits fonciers. Rappelons que depuis 1993, la reconnaissance légale des peuples autochtones est une obligation de l’État péruvien, inscrite dans les articles 7 & 8 de la Constitution. Par ailleurs, ce dernier a ratifié en 1994 la Convention 169 de l’OIT qui reconnait les droits individuels et collectifs des peuples autochtones. Fort heureusement, quelques organisations non-gouvernementales dont Latitud Sur, IBC, CEDIA et Putumayo ont fait de ce sujet leur fer de lance !

Zéro Déforestation s’est associé à ces ONG locales qui se battent pour la légalisation des villages et territoires autochtones dans la province du Loreto. Cependant notre degré d’implication dépend des fonds disponibles pour cette activité et donc de vos dons. Le chemin est long et coûteux, aucune communauté ne pouvant assumer seule les frais à engager pour son processus de légalisation.

La première étape de ce processus est la Reconnaissance de la communauté et son Inscription aux Registres Publics, en réalité une simple formalité administrative qui permet à une communauté d’obtenir sa carte d’identité. On pourrait alors se demander pourquoi dans la province du Loreto, on trouve tant de communautés non reconnues. Cela s’explique par la méconnaissance de leurs droits, leur éloignement et enfin leur manque de ressources économiques. En effet, quand bien même certaines communautés entreprennent ces démarches, les institutions publiques du Loreto, de par leurs exigences et la lenteur de leurs administrations, parviennent à avoir raison des petites économies des autorités venues représenter leurs communautés.

La seconde étape qui regroupe la Démarcation du territoire, la Remise du titre de propriété et… une nouvelle Inscription aux Registres Publics, est beaucoup plus coûteuse car pour le travail de terrain, il faut mobiliser des spécialistes (ingénieurs, techniciens, avocats) et des fonctionnaires du Ministère de l’Agriculture, ce qui entraine des frais logistiques importants (mobilité fluviale, essence, alimentation, hébergement, GPS, ordinateur, outils de terrain pour démarcation, cartographie SIG) que les communautés ne peuvent assumer.


Concentré sur l'exploitation de ces territoires encore vierge, le Gouvernement ne montre aucun empressement pour la reconnaissance foncière de ces terres. Pourtant un ingénieur en charge du processus de légalisation, lui-même natif d’une communauté autochtone, agit chaque fois qu'il le peut. Nicanor Nuñez Álvarez, est déjà à l’origine de 32 légalisations, soit l’équivalent d’une superficie de 500.000 hectares, 10 fois plus que son prédécesseur. Voilà un homme qu'il faut aider !

En soutenant la légalisation des communautés autochtones du Loreto, nous soutenons la préservation de la forêt amazonienne, car sinon jusqu’où iront les grands industriels dans la détérioration de l’environnement et l’affaiblissement des peuples autochtones ?

Zéro Déforestation a versé 3.000 € en Février 2013 pour cette action
Grâce à vos dons, les villages de Santa Victoria, Nuevo San Pedro (Rio Napo)
et Nueva Vida (Rio Corrientes) ont obtenu leur titre de foncier fin 2013



Zéro Déforestation a versé de nouveau 5.000 € en 2014/2015
pour légaliser les villages de San Juan, San Antonio Viejo,
Nuevo Acuracay et 12 de Octubre sur le Rio Ucayali
et le village andoas de Los Jardines sur le Rio Pastaza

Grâce à vos dons, Zéro Déforestation a versé 3.800 € en 2016
pour légaliser levillage shipibo de La Cumbre, rio Pisqui
A cette occasion, Warren Guerrero, ingénieur de la DRAL en charge des légalisations indiquait : « La meilleure façon de protéger la forêt est de la donner en gérance aux communautés indiennes. Elles seules sont en capacité de s’opposer à la coupe de bois illégale. »


Charline Baudry, Volontaire de Solidarité Internationale Latitud Sur
En charge des activités de légalisation au Pérou




Lilo : le moteur solidaireLilo : le moteur solidaire

Opération 1 € = 1 arbreOpération 1 € = 1 arbre

ZéroD, le film !ZéroD, le film !

ZéroD rechercheZéroD recherche



Les Mennonites déforestent !Les Mennonites déforestent !

Fuites de pétrole au PérouFuites de pétrole au Pérou

Protection des forêtsProtection des forêts

Les Ashaninkas en lutteLes Ashaninkas en lutte

Le Bio s'engage avec ZDLe Bio s'engage avec ZD

Le pétrole tue au PérouLe pétrole tue au Pérou

Alternative Bois ExotiqueAlternative Bois Exotique

Revue de presseRevue de presse

Stockage carboneStockage carbone

Le pétrole en EquateurLe pétrole en Equateur


Un don pour sauver la forêt et ses habitants
Challenge EDF
http://www.lilo.org/fr/arutam-zero-deforestation/

Zéro Déforestation est une action portée par